Les données sont chargées...
Cher collègues, 

Nous demandons à tous les professionnels de santé de prendre des mesures immédiates pour organiser les parcours de soins et faire face à l'afflux des patients et pas que pour les patients COVID+ 
Prendre du temps pour gagner du temps, voilà la clef pour éviter la catastrophe 
 
1ère mesure : 
Comment organiser vos tournées et vos consultations ? 
Voici les consignes que nous vous conseillons d'appliquer autant que possible : 
Essayez d'optimiser vos passages pour vous dégager du temps et limiter les risques de propagation du virus chez vos patients fragiles 
 
Par exemple : 
  • Reportez les consultations non urgentes,
  • Reportez les rééducations
  • Privilégiez les piluliers pour ne passer qu'une fois par semaine pour les médicaments, organisez-vous avec les aidants naturels, annulez les consultations inutiles ...

Il se peut que tous les Médecins, infirmiers, SF, Kiné, Ortho, Pharmaciens... libéraux d'un même cabinet soient malades en même temps, dans ce cas nous comptons sur votre solidarité pour prendre en charge leurs patients les plus "urgents" via   entr'Actes pour éviter les ruptures de soins et faciliter les transmissions médicales si besoin. 
Concernant les établissements de type SSIAD ou EHPAD, aucune consigne ne nous a été donnée pour y intervenir en cas d'absence de leurs infirmiers. 

2ème mesure : 
Téléchargez sur vos smartphones massivement l’outil de coordination entr’Actes, pour suivre les informations en temps réel:  
La Plateforme Numérique entr'Actes permet également :  
 
  • L'Information sur l'état de santé du patient que vous acceptez de prendre en charge,
  • L'Amélioration de l’accès aux soins (scanner, radio, doppler, ambulances...), 
  • La Fluidification des parcours patients,
  • Priorisation du cercle de soins habituel du patient et pour mettre le médecin traitant au cœur de cette prise en charge,
  • Mettre à la disposition des médecins un répertoire actif de praticiens (facilitant l’installation de nouveaux médecins en lui offrant des correspondants),
  • D'intégrer un tchat pluri professionnel, 
  • D'avoir accès aux Alertes sanitaires en instantané
 
Sur le Google Store :  
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.MCC.entractes&hl=fr  
Sur l'Apple Store : 
https://apps.apple.com/fr/app/entractes/id1046842480  

3ème mesure : 
POUR TOUS PATIENTS AYANT DE LA FIEVRE QUI TOUSSENT AVEC DES FACTEURS DE COMORBIDITE ! il est demandé à tous les professionnels de santé du territoire de l'Essonne et Seine et Marne Proche 91, de déclencher Un ou le Médecin Généraliste du patient via entr'Actes.
Merci d'identifier le J0 Apparition des symptômes et de le signifier dans entr'Actes.
Nous accompagnerons les professionnels pour l'orientation des patients.
Si vous constatez des signes de détresse il faut faire le 15. 
 

4ème mesure : 
Nous mettons à disposition un mail   sanitaire@espacevie.fr pour recenser tous les problèmes organisationnels lié à l’épidémie COVID19. 

Recenser tous les professionnels n’ayant plus d’éléments de protection (masques…), merci de préciser si vous avez des patients atteints de COVID19. 

Nous demandons aux professionnels à qui il reste du stock de nous le signaler pour aider ceux qui ont des patients positifs à aller les voir. 

Enfin merci de nous signaler si vous êtes dans l’incapacité médicale de prendre en charge vos patients afin de trouver une solution aux patients. 

Nous vous rappelons que le port du masque est une absolue nécessité pour votre sécurité et celle de vos patients. Espace Vie a entamé toutes les démarches pour un approvisionnement rapide.  
 
Consultez le Facebook de l'association pour être informé en temps réel  https://www.facebook.com/groups/269222673254272/  
 
Nous ferons remonter toutes les problématiques que vous rencontrez à l'ARS. (cf arborisation décisionnel de l'ARS IDF) 

Cher(e)s Adhérent(e)s, 
Cher(e)s Collègues, 

Au regard de la situation actuelle liée au Coronavirus, nous sommes dans l'obligation de reporter l'Assemblée Générale d'Espace Vie au Jeudi 10 Septembre, au même endroit. 

En effet, le rassemblement de plus de 400 professionnels de santé et institutionnels ne nous semble pas envisageable au regard des risques que cela engendre. 

De plus, nous vous informons que les acteurs des CPTS partenaires et les salariés d'Espace Vie se mobilisent pour permettre de faire face en cas de crise majeure. 

Nous œuvrons, depuis plusieurs années déjà, dans la plupart des structures de soins du département et les nouvelles fonctionnalités de la plateforme entr'Actes que nous utilisons nous permettent d'informer en temps réel les professionnels sur les nouvelles directives ou instructions de prise en charge. 

Permettre la sécurisation des sorties d'hospitalisation est un vrai enjeu stratégique en cas d'afflux de patients sur les structures de soins, la phase 2 doit nous permettre d'anticiper et d'organiser le territoire TOUS ensemble. A ce jour le déploiement des outils numériques et la mobilisation des professionnels de ville doivent nous permettre de relever collectivement le défi qui nous attend. 

Nous invitons les professionnels de santé, les structures médico-sociales à se connecter sur la Plateforme entr'Actes afin de faciliter les échanges entre professionnels. 

Sur le Google store : 
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.MCC.entractes&hl=fr  


Sur l’Apple store : 
https://apps.apple.com/fr/app/entractes/id1046842480 

Nous restons disponibles pour travailler avec les structures pour faciliter la prise en charge d'un plus grand nombre de patients dans les meilleures conditions possibles. 

N'hésitez pas à nous contacter pour réfléchir conjointement aux réponses à apporter. 

Nous vous remercions de votre attention. 
 

                                                                 La MAIA pour les nuls
 
MAIA est une méthode de travail partagé au service de la continuité des parcours des personnes ayant recours aux aides et/ou aux soins d’un territoire. Elle associe tous les acteurs engagés dans l’accompagnement des personnes âgées de soixante ans et plus en perte d’autonomie et de leurs aidants grâce à une démarche novatrice : l’intégration des services d’aide et de soins.

 
La méthode MAIA œuvre à la lisibilité du système d’aide et de soins, à la simplification et à l’optimisation du parcours des personnes âgées et au soutien à domicile des publics concernés, aussi longtemps que possible et dans les meilleures conditions.
 
La méthode MAIA est mise en œuvre par les institutions et les professionnels de santé du territoire. Le travail d’intégration est impulsé et porté au niveau local par un acteur identifié comme légitime pour mobiliser un partenariat. Il s’appuie pour cela sur une équipe constituée d’un pilote et de trois gestionnaires de cas, dont les activités, les compétences et les missions ont été respectivement définies par le cahier des charges national, approuvé par le décret N° 2011-1210 du 29 septembre 2011 et par l’arrêté du 16 Novembre 2012.
En 2017, pour finaliser le maillage national, 352 dispositifs MAIA sont financés par les agences régionales de santé (ARS), via des crédits de la CNSA issus de la contribution de solidarité pour l’autonomie (dite « Journée de Pentecôte »).

                                                Accord Cadre Interprofessionnel (ACI)

 

Un accord a été signé le 20 avril 2017 dans les services de la CNAMTS entre la majorité des syndicats des professionnels de santé et l'assurance maladie.

En effet, cet accord intervient apres 5 ans de Règlement Arbitral (RA) régissant l'exercice Pluri professionnel regroupé (Maisons de santé Ou centres de santé) et pour lequel aucun accord définitif n'avait été trouvé jusqu'à présent.

La CNAM a aujourd'hui le recul nécessaire pour évaluer la qualité des prises en charge en exercice regroupé Et coordonné ainsi que les économies en santé engendrées.
Ainsi l'ACI proposé Et signé permettra de doubler, dès 2017, l'enveloppe budgétaire (Nouveaux Modes de Rémunération NMR) allouée à ces structures, Pour leur travail sur l'accès au soin, la prévention, la coordination Et les systèmes d'informations partagées.

Les NMR sont versés à la SISA (structure juridique au sein de la msp a destination de professionnels en ou hors les murs) qui doit être composée d'au moins 2 médecins et 1 paramédical.
Ils sont utilisés comme l'ensemble des associés de la SISA le souhaite, selon les axes du projet de santé de leur structure, déposé à l'ARS.

La nouvelle loi de santé et le virage ambulatoire qu'elle incite changent profondément l'exercice Libéral, toute profession de santé confondue.
La structuration de l'ambulatoire s'effectue aux différentes échelles du territoire :
- centres de santé Et msp (en ou hors les murs) : échelle micro-locale, équipe de Soins Primaires : échelle micro-territoire (Art 64)
- CPTS (communauté professionnelle territoriale de santé) : macro-populationnelle (Art 65)
- PTA (plateforme territoriale d'appui) : macro-départementale.

Cette super structuration signe la fin de l'exercice libéral isolé. La signature de l'ACI est donc primordial pour l'exercice des professionnels de santé Libéraux installées Ou en projet d'installation.

Une évolution reste à espérer pour cette structuration locale des Soins de ville : le calcul de l'enveloppe budgétaire (NMR) sur la base de la patientèle de la structure et non, comme actuellement, sur la patientèle des médecins généralistes exerçant au sein de la structure (En Ou hors les murs).

Depuis le 2 Décembre 2016, une nouvelle circulaire, relative aux équipes de soins primaires (ESP) et aux communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) vient enfin nous donner des précisions importantes, un an après la promulgation de la nouvelle loi de santé. Cliquez ci-dessous pour prendre connaissance de la circulaire.

Articles de la Loi n°216-41 du 26 janvier 2016 faisant référence à la modernisation du système de santé.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Association Espace Vie© - Représentant légal : Damien Nicolini
SIRET 79441773300019 - Hébergeur du site : 1&1 IONOS.